Vous êtes ici : Accueil Qui sommes nous Nos activités

Martinique Autisme

Bannière

Les activités de Martinique Autisme

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Les activités de Martinique Autisme
L'E.E.S
Le SASEDA
La M.A.S
L'IMPRO
Toutes les pages

Martinique Autisme gère quatre structures :


E.E.S. « LES LUCIOLES »

Établissement d’Éducation Spéciale

> Prise en charge éducative et pédagogique des jeunes autistes de 3 à 20 ans.

(dont une Unité d’Enseignement Maternelle)


S.A.S.E.D.A. « L’EMERAUDE»

Service d’Accompagnement Socio-éducatif

et de Développement à l’Autonomie

> Acquisition à l'autonomie sociale.

> Intégration scolaire.


M.A.S. « ARC EN CIEL »

Maison d’Accueil Spécialisé

> Lieu d’hébergement et d’accueil de jour d’adultes autistes.


I.M.PRO « L'ENVOLEE »

Institut Médico Professionnel

> Apprentissage professionnel de jeunes autistes de 14 à20 ans.




 
 
 
 
 

** EES «Les Lucioles» (Établissement d’éducation spéciale) d’une capacité de 23 places, assure un accompagnement des jeunes autistes.

E.E.S

«Les Lucioles» propose un accompagnement psycho-éducatif adapté et individualisé à chacun des usagers, à travers un programme d’activités et d’apprentissages personnalisé. Cet établissement a vocation à accueillir des enfants et adolescents, présentant de manière dominante un trouble envahissant du développement (TED) et toutes autres formes d’autisme.

23 personnes, filles et garçons de 4 à 20 ans, sont accueillies sur le site de Gondeau au Lamentin. 

Les 23 usagers sont répartis sur 4 groupes de références, chacun est encadré par une équipe pluri-professionnelle comprenant un éducateur spécialisé, un ou deux moniteurs éducateurs, un ou deux aides médico-psychologiques.

Chaque groupe est  identifié par un projet spécifique :

·      Groupe vert : L’apprentissage par le biais des activités motrices

·      Groupe jaune : L’apprentissage par le jeu

·      Groupe rouge : La promotion de l’autonomie personnelle.

·      Groupe bleu : La socialisation vecteur de l’autonomie

 carbet luciole

Les activités sont organisées en tenant compte des projets éducatifs individuels et des projets des groupes de références, auxquelles vient s’ajouter un panel d’ateliers décloisonnés. Cela permet de proposer à chaque enfant un programme d’actions bien adapté à ses besoins. La transversalité reste de mise d’autant que l’Unité d’Enseignement s’inscrit également dans cette organisation.

Ces ateliers s’arrêtent fin juin et comme chaque année un programme d’activités culturelles et de loisirs est proposé pour le mois de juillet.


** L’Unité d’Enseignement Autisme Maternelle (UEAM) d’une capacité de 7 places, accompagne des usagers entre 3 et 6 ans, depuis son ouverture en septembre 2014. Cette unité permet d’apporter à ces jeunes un apprentissage pédagogique dans un milieu scolaire dans le but d'intégrer une classe de CP ordinaire à l'issue de l'accompagnement d'une durée de 3 ans. L'UEAM accueille actuellement la deuxième promotion d'élèves. C’est un dispositif médico-social implanté à l’école publique maternelle B, rue Zobda Quitman au quartier Bas-mission dans la ville du Lamentin.

Cette création est inscrite dans le troisième plan autisme 2013-2017. L'UEAM a pour objectif premier l'amélioration de l'inclusion scolaire des enfants avec autisme ou troubles envahissants du développement dès la petite enfance. Les familles trouvent à travers cette décision, la prise en considération de leurs attentes concernant la mise en place d’une scolarisation en milieu ordinaire de leurs enfants avec les moyens pédagogiques qui leurs sont adaptés. Les enfants accueillis à l’UEAM sont présents à l’école sur le même temps que les autres élèves de leur classe d’âge. Les horaires sont ceux  de l'établissement scolaire.

 



** Le SASEDA «L'ÉMERAUDE» (Service d'Accompagnement Socio Educatif et de Développement de l'Autonomie) assure un accompagnement auprès de 52 personnes autistes.

SASEDA

Le SASEDA accompagne en milieu ordinaire avec pour principe de base, l’apprentissage à l’autonomie dans tous les domaines de compétences utiles aux personnes avec T.S.A. Il convient par conséquent pour ce qui concerne l’intervention du SASEDA de parler d’un accompagnement « à partir du domicile » plutôt qu’uniquement d’un accompagnement « à domicile ». Ce qui revient à dire que les prestations peuvent se faire à domicile ou lors d’activités extérieures et dans tous les lieux publics.


Les effets attendus grâce à la pratique de ces activités sont de procurer aux usagers du bien-être ainsi que tous les à-côtés qui sont pour eux indispensables :

• Permettre de vivre dignement avec et parmi les autres,

• Accompagner les transitions afin d’éviter toute rupture de prise en charge dans le parcours de vie,

• Favoriser leur participation active à une vie sociale, citoyenne, culturelle et sportive, ainsi que leur expression,

• Améliorer leurs compétences,

• Améliorer leur image sociale,

• Valoriser leurs rôles sociaux,

• Gagner en autonomie,

• Assurer un accompagnement médical coordonné garantissant la qualité de soins…

Le SASEDA intervient auprès de personnes présentant des troubles répondant à la définition de Trouble du spectre de l’autisme selon les critères diagnostiques du DSM-5, classé parmi les troubles neurodéveloppementaux.

Elles présentent des déficits persistants de la communication et des interactions sociales observés dans des contextes variés :

• Déficits de la réciprocité sociale ou émotionnelle ;

• Déficits des comportements de communication non verbaux utilisés au cours des interactions sociales ;

• Déficits du développement, du maintien et de la compréhension des relations.

La sévérité de leurs troubles est codée en trois niveaux : (niveau 1 : nécessitant de l’aide ; niveau 2 : nécessitant une aide importante ; niveau 3 : nécessitant une aide très importante).

Le public que nous accompagnons au SASEDA est composé actuellement de peu d’enfants, de quelques adolescents et principalement d’adultes vivant au domicile de leurs parents ou tuteurs légaux.

Le service fonctionne 5 ou 6 jours sur 7, même au mois d'août. Seuls les jours fériés et les dimanches ne sont pas assurés. Les interventions sont menées au domicile et à partir du domicile de la personne bénéficiaire.






** La MAS «Arc en ciel» (Maison d'Accueil Spécialisée), créée en 2006 sur un site unique, avec hébergement et accueil de jour.

MasL’entité Hébergement occupe une villa appartenant à l’association, implantée à Morne Surey, quartier résidentiel de Fort de France, à proximité de nombreux services.

L’entité Accueil de Jour s’est installée en 2015, sur un nouveau site, dans le même quartier de Redoute.

La MAS accueille 10 personnes adultes de 18 ans à 60 ans en résidentiel et 15 en accueil de jour, soit un effectif actuel de 25 usagers (l’autorisation étant de 35 places).

Elle comprend 34 salariés : 1 directeur, 1 chef de service, 1 médecin généraliste, 1 psychiatre (poste non pourvu), 1 infirmière, 1 psychologue, 14 aides Médico-psychologiques, 2 aides-soignants, 2 éducateurs spécialisés, 2 moniteurs-éducateurs, 2 surveillants de nuit, 5 agents de services intérieurs, 1 secrétaire, 1 Responsable Administratif et Financier.

Elle délivre les prestations suivantes :

• Une prestation hôtelière (hébergement, restauration complète, blanchisserie, entretien et ménage, lieux d’accueil),

•  Une prestation de protection et de sécurité,

• Une prestation de suivi en matière de santé,

• Une prestation d’accompagnement aux actes usuels de la vie quotidienne,

• Une prestation de développement personnel,

• Une prestation animation et loisirs,

• Une prestation d’aide et d’accompagnement à la vie d’adulte.

La MAS est le lieu de vie destiné aux personnes adultes présentant des TSA et nécessitant un accompagnement permanent pour les actes de la vie quotidienne ainsi qu’une surveillance médicale et des soins constants.

Elle répond à sa mission en privilégiant l’ouverture sur l’extérieur ainsi qu’un cadre de vie sécurisant.

Les interventions mises en œuvre consistent à élaborer des actions en référence à une éthique de la personne considérée comme un sujet adulte en devenir, qui tient compte du résident dans sa globalité, en considérant ses difficultés, mais aussi l’éventail de ses potentialités en vue de maintenir et de développer ses acquis.

En fonction des caractéristiques complexes de l’Autisme, les axes de la prise en charge (prise en charge médicale, accompagnement du quotidien, activités) sont adaptés, s'articulent entre eux et sont réalisés dans le respect des besoins de la personne. Ils ne peuvent être de qualité qu'avec un travail en interdisciplinarité dans l'accompagnement.

Cette articulation constitue l'une des clés de la qualité du service rendu aux résidents de la MAS.

Les personnes accueillies à la MAS répondent à la définition de Trouble du spectre de l’autisme selon les critères diagnostiques du DSM-5, classé parmi les troubles neuro-développementaux. Elles présentent des déficits persistants de la communication et des interactions sociales observés dans des contextes variés :

• Déficits de la réciprocité sociale ou émotionnelle ;

• Déficits des comportements de communication non verbaux utilisés au cours des interactions sociales ;

• Déficits du développement, du maintien et de la compréhension des relations.

Les actes de la vie quotidienne demeurent les supports structurants de l’accompagnement pour l’équipe éducative. Les activités sont pensées et organisées à partir de ces temps forts pour tenir compte des capacités et besoins des résidents accueillis.

Le principe de base consiste alors à inciter, stimuler et créer des aspirations, afin d’aider les résidents à participer à des activités proposées par l’équipe tout en les ouvrant davantage vers l’extérieur en semaine. Les sorties favorisent l’échange pour créer ou recréer du lien, le maintenir et ainsi passer des moments privilégiés avec les résidents.

L’approche relationnelle reste essentiellement l’outil de compréhension de chacun. L’accent des professionnels est mis autour des Projets Individualisés et des Parcours de vie réalisés au cours de la prise en charge.

Ainsi, chaque année, tous les Projets Individuels sont réévalués en équipe pluridisciplinaire. En prenant en compte, l’état de santé globale, les compétences acquises et les compétences à travailler, un emploi du temps individuel est constitué avec intégration d’activités adaptées aux besoins identifiés.

La prise en charge collective au cours des activités suit donc une logique individuelle et collective. Afin d’anticiper les effets du vieillissement et la perte d’autonomie des usagers, des sorties dans la nature sont proposées avec régularité.

Situés sur les hauts de Fort de France, route de Redoute, les balades en forêts, au bord de mer ou sur des parcours sportifs jalonnent le quotidien des bénéficiaires sur l’ensemble du territoire Martiniquais.

Grâce à la régularité de ces sorties, nous veillons à travailler sur la pérennité des bénéfices acquis en termes de repères spatio-temporels et d’inclusion sociale. Plusieurs fois par semaine, les bénéficiaires se préparent pour sortir prendre l’air et le temps de vivre dans un cadre paisible et verdoyant.

En moyenne, une fois par semaine la sortie est réalisée à la mer où un éducateur sportif les accueille pour partager un moment de plaisir et de sport aquatique. Associé au retour de l’activité aquatique, le repas du midi est pris dans une brasserie. Ici, les commerçants connaissent les résidents et viennent les saluer comme on salue des clients réguliers.












** L’IMPRO «L’Envolée» (Institut Médico-professionnel) créé en 2010, est implanté dans une villa en location située à Grand-Champ sur la commune du Lamentin à proximité du centre hospitalier de Mangot Vulcin.

Il accueille 10 adolescents et jeunes majeurs (de 14 à 20 ans).

L’IMPRO prépare 10 jeunes, filles et garçons avec autismes, à une insertion socio-professionnelle la plus adaptée possible afin qu’ils deviennent des adultes autonomes à part entière.

Pour atteindre son objectif le projet éducatif et pédagogique vise à :

·         la socialisation et l’adaptation

·         l’autonomie de déplacement

·         l’autonomie sociale

·         l’apprentissage académique et préprofessionnel 

Au cours de l’année 2017, nous avons accueilli des jeunes ayant des compétences pouvant faciliter l’apprentissage, et permettre des temps d’immersion en entreprise.  Une nouvelle organisation a été mise en place afin de permettre à chaque jeune de bénéficier de temps d’évaluation personnalisé pour une orientation en atelier et en entreprise. 

10 usagers sont accueillis au sein de l’institut, répartis sur quatre ateliers et deux groupes :

·         L’atelier art

·         L’atelier art culinaire

·         L’atelier horticulture

·         L’atelier gestion des émotions

·         Le groupe autonomie

·         Le groupe développement social

Ces ateliers et groupes ont chacun un projet spécifique, et adaptent leur projet en fonction de la personne autiste.

L’unité d’enseignement accueille les usagers soit de manière individuelle ou en binôme en fonction d’une organisation retenue avec l’équipe pluridisciplinaire.

 

Flash infos

Pour imprimer le bulletin d'adhésion 2018, cliquez ici.

Qui est en ligne

Nous avons 28 invités en ligne